Développement durable


Une activité naturellement durable

 

Le transport fluvial et les activités conduites par Coalis – Nautalia s’inscrivent naturellement dans l’optique du développement durable. Le transport fluvial répond en effet aux exigences des trois piliers fondateurs du développement durable :

  • Économique : les prix de marché du transport fluvial sont compétitifs face à ceux de la route et du rail.
  • Environnement : le transport fluvial est à la fois sobre sur le plan énergétique, et vertueux en matière d’émission de gaz à effet de serre. Il génère en outre peu de nuisances sonores et visuelles.
  • Socialement : ce mode de transport est sûr et génère peu d’accidents. En outre, il présente un fort potentiel de développement en termes de flux, offrant une capacité de croissance de l’emploi importante, notamment en zones portuaires.

Dans le cadre des orientations de mise en œuvre de la loi Grenelle 1, des objectifs ambitieux ont été fixés par la puissance publique pour faire passer la part du transport non routier et non aérien de marchandises de 14% à 25%.

Acteur du transport fluvial de marchandises, Coalis œuvre quotidiennement à cet objectif.

 

Coalis, acteur de l’efficacité de la filière recyclage

 

Le transport fluvial rejette entre 21 et 44g de CO² par tonne.kilomètre transportée, contre 79 g de CO² dans le transport routier (source ADEME). Avec plus de 700 millions de tonne.kilomètre transportées par an, COALIS permet ainsi d’éviter le rejet de 25.000 à 40.000 Tonnes de CO² par an.

 

En outre, en assurant le transport fluvial de nombreuses matières destinées au recyclage et à la revalorisation, COALIS améliore l’efficacité économique, environnementale et sociétale de la filière recyclage.